Initié au sexe par sa mère et sa tante

Un jeune homme bien bâti est initié aux plaisirs du triolisme par sa tante et sa mère ! Elles lui révèlent les secrets de leurs sex-toys. Mais quand elles découvrent les généreuses dimensions de la queue du gars, elle s’en emparent goulûment pour satisfaire toutes leurs envies de bite.


Dans l’intimité du cocon familial, un jeune homme costaud et plutôt beau gosse, passe l’après-midi en compagnie de sa mère et de sa tante. La chose serait banale si les deux soeurs ne s’étaient mis en tête de le faire participer à leurs jeux sexuels. Elles lui ont fait enfiler des bas et une petite culotte moulante, et puis elles lui ont expliqué l’usage de la poire à lavement et du gode-ceinture. La leçon est instructive et le jeune homme bon élève. Mais quand elles le déshabillent et découvrent la taille de sa belle bite juvénile, les deux femmes perdent toute retenue. Ce sont quatre mains fébriles et deux bouches gourmandes qui se précipitent sur l’engin pour le masser, le caresser, le branler, l’embrasser, le lécher, le sucer. Le jeune homme a bien du mal à retenir sa jouissance car sa mère et sa tante sont de vraies expertes dans l’art de la fellation. Ses couilles ne sont pas oubliées : objet de leur convoitise, elle sont prises en main, avec douceur et fermeté… Elles le tiennent par les couilles ! Maintenant qu’il est bien chaud, elles en veulent davantage. C’est la tante qui se décide à se déshabiller. Devant son neveu bandant comme un âne, elle ôte sa petite robe à fleurs et dévoile son corps mince, ses petits seins et sa chatte poilue. Elle est tellement excitée qu’elle n’a plus qu’à s’empaler sur la bite de son neveu tenue bien droite par la main de la maman qui ne perd pas une seconde du spectacle. Pendant toute la séance de baise, elle va caresser les couilles de son fils et la vulve de sa soeur qui mouille abondamment. Une fois leurs chattes rassasiées, elles achèvent leur festin par une bonne dose de sperme dont les asperge le gars qui se branle frénétiquement devant leurs lèvres pulpeuses…